Winay Wayna

Nous avons rencontré Jean-Baptiste il y a un peu plus d’un mois à Lima. Nous avons souhaité avoir des nouvelles de son projet, et lui avons donné la parole.

Au cours de mon dernier semestre d’étude au Pérou, dans le cadre d’un master en stratégie à la Sorbonne, j’ai réalisé un mémoire sur un sujet qui me passionne: L’entrepreneuriat et l’innovation au Pérou, quelles opportunités ?

Le constat de mes recherches:

  • L’entrepreneuriat est sous exploité au Pérou, même s’il existe quelques structures qui soutiennent son développement. On observe aussi l’émergence d’un nouveau type d’entreprise : les entreprises B, ou entreprises sociales.
  • Il y a une volonté générale de résoudre les enjeux sociaux, en particulier de la part des jeunes, mais un manque de connaissance et de professionnalisme ne permettent qu’à très peu d’entre eux d’avoir un impact.

En juillet dernier, nous organisons un week-end déclic, directement inspiré de la méthodologie Ticket for Change en France : Deux jours à la rencontre des entreprises sociales à Lima pour apprendre à passer d’une intuition à une action.

Malgré certains problèmes logistiques (qui vous donneraient la chair de poule en France), l’état d’esprit pendant ce week-end est incroyable. Il n’en faut pas beaucoup pour révéler la créativité des péruviens. C’est à ce moment-là que je décide de me lancer à plein temps dans ce projet.

JB et son équipe

JB et son équipe

Non voulons, à terme, proposer un tour à la rencontre des plus grands entrepreneurs sociaux Péruviens. Nous voulons aussi offrir à l’échelle nationale une méthode flexible qui permette de penser, structurer et tester des projets d’innovation sociale.

Nous développons notre start-up selon la méthode lean : prototyper, échouer et apprendre rapidement ! Nous y allons donc progressivement. Dans 2 semaines, nous organisons un second « Social Week-end Tour », et nous proposons aux participants le premier accompagnement des premiers pas d’un entrepreneur social.

Prenons l’exemple d’Enzo, 27 ans, habitant à Cocachacra, à 2h de Lima. Il est le seul Péruvien à proposer des classes de Feldenkrais, une méthode innovante pour améliorer sa structure corporelle et affiner son corps, sans douleur. Il a une certification internationale. Mais Enzo n’a pas étudié son marché, Enzo n’a pas cherché à approfondir le problème auquel il s’attaquait, Enzo a du mal à structurer sa stratégie de développement, Enzo ne sait pas comment développer son réseau.

Enzo participera, avec 19 autres jeunes, à notre prochain Social Week-end Tour: s’inspirer de dix entreprises sociales, prendre un temps de « voyage intérieur », puis expérimenter le passage d’une idée à une action. Il intègrera notre programme d’accompagnement des premiers pas durant quatre mois.

Notre entreprise s’appelle Wiñay Wayna. Cela signifie « jeunes, pour toujours » en quechua. Il s’agit de ruines dans la vallée sacrée. L’équipe fondatrice est composée d’un colombien, de deux péruviennes et de moi-même.

Et grâce à des projets comme Live and Give, nous identifions plus rapidement les entrepreneurs sociaux et nous gagnons en crédibilité auprès de nos partenaires locaux !

Jean-Baptiste de Tourris (pour le contacter: jeanbaptiste@winaywayna.com)

Infos – info@winaywayna.com

Page Facebook

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *