Semana #6

Après Quito, il fallait descendre vers le sud du pays pour rejoindre le Pérou. Eh oui: petit budget, pas de quoi prendre l’avion. Mais le voyage en vaut la peine et les paysages sont magnifiques.

Une fois encore, nous nous retrouvons dans les Andes. Le Cotopaxi s’étant réveillé quelques jours auparavant, nous ne savions pas si le chemin pour aller jusqu’à Banos serait dégagé. En fin de compte, le trajet s’est correctement passé et nous sommes arrivés à Banos.

Sur place, peu de choses culturelles à faire. C’est un lieu où la majorité des touristes (en nombre) vient faire de la marche, du VTT, du saut à l’élastique ou tout autre sport extrême. De notre côté, ça a été marche de 4h à travers la montagne pour rejoindre la casa del arbol, au pied du mont Tungurahua. Le spectacle, devant ce volcan fumant, est magique. La balançoire, quant à elle, vaut le détour. On a l’impression de voler et avec un décor comme celui-ci, difficile de ne pas se sentir pousser des ailes.

Étape suivante: Cuenca. Établie au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville est grandiose et jonchée de rappels coloniaux. Les rues sont charmantes, la nourriture y est délicieuse (aïe aïe aïe) et le beau temps nous a permis de découvrir la ville. La cathédrale restera bien dans nos mémoires de par sa classe, son mix des genres et par sa contenance maximale (8.000 personnes, imaginez donc). A quelques kilomètres de là se trouve le parc de Las Cajas. Peu visité et pourtant grandiose, il offre la possibilité de se promener dans une nature intacte (n’oublions pas les 6°C…).

Enfin, dernier arrêt avant la frontière: Vilcabamba. Cela a été l’occasion de finir les articles, poser son sac quelques jours et marcher. Le tour jusqu’à la cascade est d’ailleurs long, douloureux et presque dangereux; 5 heures de marche, mais de belles images plein les yeux.

Allez, place au Pérou maintenant. Pour information, nous continuerons à poster les entretiens sur le site, mais la partie blog sera en pause à partir de dimanche jusqu’à mi-septembre. À très vite!

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *