Semana #4

Après avoir passé plusieurs jours à Bogotà, il a fallu descendre les Andes colombiennes pour arriver au niveau de la frontière avec l’Équateur. Cette même frontière dont tout le monde parle, à cause du traffic, des farcs, de la guérilla… mais qui entre nous n’a rien de terrifiant.

Une fois le terminal sud de la capital rejoint, nous partons pour Cali. Dix heures de bus plus tard, nous arrivons dans cette ville, réputée 3ème ville du pays après Médellin et Bogota, mais aussi et surtout connue pour la salsa, puisque la ville est devenue capitale internationale de cette bien belle danse. Après une demi-journée de visite (il existe des endroits bien plus vastes à explorer), nous avons donc testé le cours de salsa. Thibault, qui a horreur de danser, s’est forcé et a même apprécié cette initiation avec un professeur local.

Le lendemain, direction Popayan, la ciudad blanca, la ville blanche. Autre ambiance dans cette ville nettement plus petite puisqu’elle est davantage connue pour son côté religieux que pour ses frasques nocturnes. Toutes les constructions y sont peintes en blanc et l’on finit par s’égarer dans ces rues toutes similaires. Seules les églises permettent de s’y repérer puisqu’elles sont éparpillées à travers la ville.

Vous l’aurez compris, cette semaine a été un petit marathon en soi puisque le jour d’après, c’était cap sur Pasto, commune plus au Sud dont la taille est située entre Cali et Popayan. Rien de bien extraordinaire ici mis à part sa proximité avec Ipiales et le Santuario de las Lajas. Ce sanctuaire est compris dans une sorte de ravine entre deux flancs de montagnes. Un cadre spécial et impressionnant (vous verrez les photos dimanche).

Enfin, pour finir cette 4ème semaine, nous avons traversé la frontière et sommes arrivés à Otavalo, en Colombie. Superbe petite ville où la majorité de la population fait une tête de moins qu’en Europe. Les habitants arborent des habits caractéristiques des Andes et c’est un véritable plaisir que d’évoluer parmi eux. La semaine prochaine, nous seront à Quito où nous rencontrerons, entre autres, Impacto Quito.

You may also like...

1 Response

  1. Greg dit :

    Que les vaya bien en Peru ; gracias por las fotos y los comentarios. Vayan con DIOS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *