Semana #20

Exit l’Argentine, nous voici au Brésil.

Dernier pays de notre projet, cette étape s’annonce incroyable avec plusieurs lieux mythiques, à commencer par Iguazu. Ce carrefour international est un partagé par 3 pays: l’Argentine, le Brésil et le Paraguay. Les frontières sont naturelles puisque les rivières Parana et Iguazu viennent découper ces terres en trois parties distinctes. Tandis que l’Argentine et le Brésil se partagent les chutes, le Paraguay ne partage finalement que la centrale hydroélectrique d’Itaipu avec le voisin brésilien. Et même si cette centrale constitue la deuxième centrale la plus grande du monde, on ne peut que se sentir mal pour le Paraguay qui ne capte de ce fait aucun argent des touristes qui s’amassent entre le Brésil et l’Argentine.

Que dire sur ces chutes, à part que c’est une vision grandiose?

Les photos parleront d’elles-mêmes. La visite se fait idéalement sur 2 jours, un dans chaque pays. Du côté argentin, le parc permet de s’approcher des chutes au point de se retrouver en dessous! Cette quantité d’eau qui se déverse sous nos yeux paraît inhumaine. On se retrouve à quelques mètres des ravins crachant les eaux de la rivière Iguazu et c’est vertigineux. Quant au côté brésilien, il permet une vue plus globale des chutes. On se retrouve plus éloignés, mais cela permet d’avoir une vue d’ensemble impressionnante.

Toute l’infrastructure mise ne place autour de ce lieu est parfaitement fléchée et elle ne laisse rien au hasard. Si vous n’aimez pas vous retrouver avec plusieurs dizaines/centaines de touristes, ce lieu n’est pas pour vous. Si vous n’y faîtes pas attention et que vous acceptez la compagnie d’animaux friands de nourriture, là en revanche cela devrait vous ravir.

Pour revenir sur la centrale, il est néanmoins possible de la visiter. Et au vu des chiffres mis en avant, on comprend qu’elle brasse une quantité d’eau elle aussi incroyable et précieuse pour la région. Le réservoir mettrait 2 semaines à se remplir s’il était vidé. D’une longueur de 8km, sa construction a coûté 20 milliards de dollars, rien que ça. La visite vaut vraiment la peine!

Place aux photos dans un prochain article 😉

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *