Kunan

Au cours de notre visite à La Residencia de Lima, nous avons entendu parler d’un prix entrepreneurial délivré par Kunan, une entreprise située juste à côté. Nous avons donc logiquement décidé de rencontrer un de ses employés pour connaître l’histoire de l’entreprise et du prix. Diego a eu la gentillesse de nous retrouver à La Residencia.Screenshot 2015-10-15 à 07.30.59

Tout commence autour d’une alliance peu commune. D’un côté, Telefonica, géant de la téléphonie, entreprise de renommée mondiale. D’un autre côté, Gaston Acurio, génie local de l’art culinaire reconnu pour son apport à la cuisine péruvienne. Créée en 2012, cette alliance avait 5 thématiques: la gastronomie, l’éducation, l’appui aux producteurs, l’entrepreneuriat et la motivation des jeunes (qui va alors se transformer en Kunan).

En 2014, un collectif de jeunes appelé Global Shapers décide de rentrer dans l’alliance citée ci-dessus pour lancer Kunan. Ce groupe de 21 jeunes de Lima se veut déterminant dans l’impact de l’entrepreneuriat au Pérou. Il crée donc ce prix récompensant plusieurs catégories et donnant accès à différentes aides (argent ou appui professionnel).

Pour la première édition du prix, 170 projets ont été enregistrés en 2 mois. La communication s’est faite efficacement grâce aux réseaux sociaux et au site web du projet. 100 projets ont finalement été pitchés. L’éco-système péruvien est mis à l’honneur grâce à cette initiative et il permet rapidement à Kunan d’identifier des acteurs régionaux et de sensibiliser les jeunes entrepreneurs (principalement au sein des universités).

L’objectif est de mettre en avant des projets d’entrepreneuriat social. De 18 à 35 ans, les différents candidats peuvent participer à ce prix et, parallèlement, rentrer dans la communauté pour bénéficier d’autres avantages. « Nous avons un enfant de 12 ans qui souhaitait présenter un projet, et il a finalement été représenté par un adulte ! » nous raconte Diego, satisfait du succès de Kunan. Pour la seconde édition, 150 projets ont été présentés (au moment de la rédaction de l’article). « Contrairement à l’an passé où il s’agissait parfois de simples idées, ces projets sont bien plus aboutis et répondent à de nouvelles règles. »

Pour vous donner une idée des projets présentés, parlons des 2 lauréats de la première édition. Laboratoria est une start-up de création de pages web. Or ce type d’activité est principalement réservé aux hommes. L’association propose des stages et des cours de 6 mois pour permettre à des femmes d’acquérir le bagage nécessaire pour réaliser cette création de pages web. À travers un parcours constitué de coaching et de cours intensifs, ces femmes ont l’opportunité de rivaliser avec la gente masculine. Le projet s’est étendu à d’autres pays (Chili, Mexique) et il est maintenant épaulé par de puissants alliés, comme entre autres, Google.

Le second projet s’intitule CREA et vise la conservation de la jungle et de sa faune. Un centre de secours a été créé pour s’occuper des espèces protégées, mais aussi les espèces blessées retrouvées dans la jungle. Le projet sensibilise aussi plus de 90.000 enfants à travers le projet Acovia et mise sur le futur en espérant responsabiliser les populations environnantes. Enfin, un projet d’éco-tourisme a aussi été mis en place pour récupérer des fonds subvenant aux besoins de CREA. Plutôt complet !

Au-delà du prix, Kunan est aussi une communauté. L’intérêt est de rencontrer des entrepreneurs et de créer des synergies. Dans le futur, Kunan sera d’ailleurs décentralisé et tout sera accessible en ligne à travers les cours (MOOC) et la communauté, mais aussi grâce à une chaîne Youtube : Kunan TV. Les vidéos seront d’ailleurs diffusées sur Canal 7, une chaîne péruvienne.

« Kunan est aujourd’hui un projet, mais vise à devenir une ONG dans le futur. » Ajoute Diego pour finir cet entretien. Nul doute sur l’impact que le prix peut avoir sur la sphère entrepreneurial au Pérou. Forte de plusieurs alliés de poids, nous pensons qu’il s’agit d’une entité à suivre pour l’avenir.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *