Karun

Court article pour parler d’un projet coup de cœur (beaucoup de vidéos!).

Rapide introduction de Sistema B pour tout saisir. Cette structure, qui a pour vision de « redéfinir le succès », promeut et diffuse des projets certifiés B (par le B Lab) « bons pour le monde » faisant partie de la nouvelle économie sociale au Chili et en Amérique latine. Plusieurs facteurs sont pris en compte pour être certifié : la transparence vis à vis du management, l’impact sur l’environnement, sur les communautés, sur les employés, et bien entendu l’idée même de la startup. Eloisa nous ayant fait une présentation de la situation économique du pays, nous comprenons mieux pourquoi Sistema B s’inscrit précisément dans le modèle économique chilien d’aujourd’hui.

Passons maintenant à Karun.

Tout commence par un projet relativement classique, créé par Thomas Kunder. Cette startup s’appelle KARUN et produit des lunettes faites de bois chilien et patagonien. L’idée est à l’origine de mettre l’accent sur le design et les matériaux locaux.

Screenshot 2015-11-28 à 23.59.15

C’est aussi l’histoire de Ben, un américain fan de surf qui venait au Chili pour sa passion et qui a réalisé à quel point la mer était pollué par les filets de pêche abandonnés par les pêcheurs et les navires. Il a créé une association pour collecter ces filets, NET POSITIVA. De cette collecte, il a décidé de compressé les matériaux récupérés pour les recyclés en skateboards en forme de poisson à travers une startup, BUREO.

Screenshot 2015-11-28 à 23.59.02

Screenshot 2015-11-28 à 23.58.56

Enfin, c’est une rencontre entre Thomas et Ben. Après avoir parlé de leurs projets respectifs, ils ont décidé de lancer une campagne de financement participatif pour créer les premières lunettes faites à base de filets de pêche recyclés. Génial ? Plus que ça, puisqu’en 24h sur Kickstarter, ils ont collecté 30.000$, soit 100% de leurs besoins initiaux. Au final, ce sont 180.000$ que Ben et Thomas ont pu injecté dans leur projet.

Screenshot 2015-11-28 à 23.58.20

Simple, efficace, et le produit même de la politique chilienne vis-à-vis des startups, puisque Ben a été invité à venir travailler au Chili, qu’ils ont été incubés par Startup Chile, et qu’aujourd’hui, ils sont certifiés par B Lab.

Au top. On s’est même permis une photo avec Colja, nouvel employé de Kunan en provenance de Belgique, arrivé le jour de notre entretien.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *