Bilan – 1 mois, de la fatigue et des rencontres

Un premier bilan se dresse après un mois passé en Amérique du Sud pour notre projet.

Le premier paramètre à souligner, c’est la fatigue. Changements d’heures, de temps (il faisait horriblement chaud à Carthagène et il fait 15°C le soir à Bogotà), de lieux, les transports, les articles à rédiger, les rencontres à planifier, le périple à estimer, le budget à tenir… Peu de temps de repos à proprement parler. Nous l’avions dit avant de partir à nos proches : « Ce ne seront pas des vacances. ». Et même si le cadre dans lequel nous évoluons et les visites que nous réalisons peuvent laisser rêveur, nous n’arrêtons pas. Des détracteurs, nous en avons eus avant de partir, et nous ne pouvons leur en vouloir. Nous espérons simplement que notre travail fait preuve de notre motivation et de notre détermination pour mener à bien notre projet.

Le second paramètre, ce sont les rencontres. Incroyable. Lorsque l’on part à plusieurs ou en voyage organisé, difficile d’approcher des étrangers ou des locaux. Là, c’est une nécessité, des opportunités pour apprendre et voyager ensemble. En ce qui concerne Thibault, il a passé plusieurs jours avec deux français de Saint-Étienne avant de rencontrer 2 colombiens (qui nous ont donné plusieurs contacts pour la suite du projet), puis un couple d’autrichiens, un anglais de Portsmouth pour arriver ensuite à Bogotà chez un couple de locaux. Et à chaque rencontre, son lot de liens qui se créent et d’histoires partagées. C’est très beau et c’est difficile à expliquer. Ici, beaucoup de gens voyagent seuls ou simplement à deux. On se sent comme une grande famille. La sécurité n’est pas un problème tant que l’on reste conscient des débordements qui peuvent exister.

Enfin, dernier paramètre, le projet. Nous étions partis sur 3 rencontres par pays, mais comme vous avez pu le voir, nous avons revu nos objectifs à la hausse avec une dizaine de rencontres en Colombie. Continuez à nous suivre, nous avons de belles histoires à vous raconter.

You may also like...

1 Response

  1. Jean-Louis LANDES dit :

    Bravo et bonne continuation. Je t’embrasse. Jean-Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *